Golden Eighties (Chantal Akerman, 1986)
Golden Eighties
,
Golden Eighties (Chantal Akerman, 1986)
Language
Taal
Langue
français
Subtitles
Ondertitels
Sous-titres
anglais, néerlandais
Only available in
Enkel beschikbaar in
Disponible uniquement en
Belgique, Luxembourg, Pays-Bas
Duration
Duur
Longueur
96'
Aspect Ratio
Beeldverhouding
Format d'image
1.66

Dans une galerie marchande, entre le salon de coiffure de Lili, la boutique de prêt-à-porter de la famille Schwartz et le bistrot de Sylvie, les employés et les clients se croisent, se rencontrent et rêvent d’amours : amours compromis, épistolaires ou impossibles. Ils en parlent, les chantent et les dansent, ponctués par les chœurs des shampouineuses.

Un ensemble exceptionnel de comédiens, dont Delphine Seyrig et la star de la pop des années 80 Lio, glissent à travers le centre commercial dans une chorégraphie finement dirigée, aux sons d'une bande-son pop entraînante. Akerman a elle-même écrit les paroles de ces chansons faussement joyeuses et ne cesse d'induire le spectateur en erreur : ce film est-il vraiment une critique ironique des années 1980 hyper-commerciales ou plutôt une affectueuse rêverie sur le quotidien ? Akerman s'est donnée à fond pour la conception sonore de ce film, qui regorge de petites trouvailles significatives : du claquement des talons hauts sur le sol au son importun d'une fermeture éclair, en passant par le ton et le volume toujours changeants des nombreuses conversations et chansons.

« Un « musical » Sur l’amour et le commerce. Burlesque, tendre, frénétique. Tout est parti du lieu. Une galerie marchande. Un espace qui fait de chacun le spectateur de tous les autres et un acteur malgré lui : lieu idéal pour une comédie musicale. Tout y est spectacle. De larges allées dallées de marbre; de silencieux escaliers; une température toujours douce, apparemment hors du temps, de l’histoire et des intempéries, mais tout à côté… Derrière les vitrines des boutiques on entr’aperçoit des visages maquillés, on accroche parfois un regard, de femme, le plus souvent. Des femmes qui n’ont pas toujours choisi de se retrouver derrière une vitrine où elles sont presque aussi exposées que ce qu’elles sont censées vendre, parfois aussi éclairées. Comme des actrices mais sans le plaisir de la scène, comme des femmes qui vendent leur corps, alors que le leur sert seulement à vendre. Et qui pourtant peuvent apparaître comme les dernières stars sous leurs rampes lumineuses, intouchables et pourtant si proches, séparées seulement du public par une porte de verre toujours ouverte. »   

Chantal Akerman

« La comédie musicale passe pour un genre typiquement américain. Pourtant, avec Golden Eighties, Chantal Akerman - qui passe, à tort, pour une cinéaste exclusivement vouée à l'expérimental - a apporté la preuve que la comédie musicale s'exportait bien et que la langue française ne détruisait pas son charme. [...] Golden Eighties est un film délicieux et profond. Chantal Akerman a d'abord travaillé le décor et les costumes dans des tonalités acidulées et fraîches, qui créent un microcosme de désir et de constante séduction. Elle a aussi mis en place un jeu d'acteur spécifique et des déplacements plus proches de la chorégraphie que de la réalité. Les chansons sont charmantes et ponctuent les péripéties sans opérer de rupture avec l'action; au contraire, elles la magnifient et l'amplifient. La cinéaste a créé un rythme, une tension qui installe sans cesse la légèreté ou la nostalgie. »

Jacqueline Aubenas

Language
Taal
Langue
français
Subtitles
Ondertitels
Sous-titres
anglais, néerlandais
Only available in
Enkel beschikbaar in
Disponible uniquement en
Belgique, Luxembourg, Pays-Bas
Duration
Duur
Longueur
96'
Aspect Ratio
Beeldverhouding
Format d'image
1.66
A Film by
Een film van
Un film de
With
Met
Avec
Myriam Boyer, John Berry, Delphine Seyrig, Nicolas Tronc, Lio, Pascal Salkin, Fanny Cottençon, Charles Denner, Jean-François Balmer
Script
Scenario
Scénario
Chantal Akerman, Jean Gruault, Leora Barish, Henry Bean, Pascal Bonitzer
Image
Beeld
Image
Gilberto Azevedo, Luc Benhamou
Sound
Geluid
Son
Henri Morelle, Miguel Rejas
Producer
Producent
Producteur
Martine Marignac
Editing
Montage
Montage
Francine Sandberg
Music
Muziek
Musique
Marc Herouet, Chantal Akerman (lyrics)
Production
Productie
Production
La Cecilia (Paris), Paradise Films (Brussels), Limbo Films (Zurich)