Language
Taal
Langue
anglais
Subtitles
Ondertitels
Sous-titres
anglais, français, néerlandais
Only available in
Enkel beschikbaar in
Disponible uniquement en
Belgique, Pays-Bas
Duration
Duur
Longueur
71'
Aspect Ratio
Beeldverhouding
Format d'image
1.78

Dans le désert de la Californie du Sud se trouve une ville qui n’a jamais été achevée : California City. Élaboré dans les moindres détails, cette ville était censée être aussi grande que Los Angeles, mais aujourd’hui cette ville déserte est là, inachevée et poussiéreuse. C’est un endroit qui répond aux plus grands rêves, aux personnes qui sont en quête d’une vie nouvelle et meilleure. Lashay T. Warren est l’un d’entre eux. Il a fui un passé tumultueux à Los Angeles pour prendre un nouveau départ au sein de cette zone de rues désertes. Avec finesse mais aussi avec humour, il nous décrit son nouvel environnement. Il est toujours à la recherche d’un moyen d’échapper au passé et tente de se réinventer sans cesse, tout comme la ville qui n’a pas encore réalisé ses rêves, mais qui ne les a pas non plus écartés. Victoria est comme une promenade visuelle où la réalité et l’imaginaire se rencontrent et durant laquelle Lashay T. Warren, en tant que pionnier contemporain, trace son propre chemin et laisse sa marque.

« Mais ceux-ci souhaitent-ils réellement repartir ? Que reste-t-il pour ces survivants d'un nouveau genre de là d'où ils viennent ? Le parallèle avec les premiers pionniers se poursuit jusque dans les motivations premières de ces nouveaux migrants. Pour Lashay, il ne reste au pays qu'un dernier ami vivant de l'autre côté de la barrière montagneuse, mais rien d'autre. Des fantômes, qui peuplent les images virtuelles de quartiers que le jeune homme parcourt depuis son ordinateur, sans avoir de ses propres mots aucune possibilité de retour. Une errance physique comme mentale, captée par la caméra.
"Now I'm good with the desert", annonce-t-il dans l'une de ses dernières tirades, entre les buissons et les bancs de sable. Entre acceptation de son destin et dépassement de son propre soi, cette phrase résonne comme un espoir, dans un film qui n'en est pas dépourvu, autour d'une génération refusant de se laisser abandonner par un système qui l'a mise de côté, dans une perpétuelle marche en avant. »

Kevin Giraud

Language
Taal
Langue
anglais
Subtitles
Ondertitels
Sous-titres
anglais, français, néerlandais
Only available in
Enkel beschikbaar in
Disponible uniquement en
Belgique, Pays-Bas
Duration
Duur
Longueur
71'
Aspect Ratio
Beeldverhouding
Format d'image
1.78
A Film by
Een film van
Un film de
With
Met
Avec
Lashay T. Warren
Image
Beeld
Image
Isabelle Tollenaere
Sound
Geluid
Son
Liesbeth De Ceulaer
Producer
Producent
Producteur
Dimitri Verbeeck
Editing
Montage
Montage
Sofie Benoot, Liesbeth De Ceulaer, Isabelle Tollenaere
Sound Editing
Klankmontage
Montage Son
Kwinten Van Laethem
Production
Productie
Production
Caviar
With the Support of
Met de steun van
Avec le soutien de
The Flanders Audiovisual Fund (VAF), Canvas, Belgian Tax Shelter