Jean-Jacques Andrien

Après avoir étudié le cinéma à l’INSAS de Bruxelles, Jean-Jacques Andrien tourne plusieurs courts-métrages dont certains ont été présentés à Cannes. Son premier long-métrage de fiction Le fils d’Amr est mort ! remporte le Grand Prix à Locarno en 1975. Son deuxième long métrage de fiction Le grand paysage d’Alexis Droeven (1981), film poétique et dramatique avec Nicole Garcia, Jan Decleir et Jerzy Radziwilowicz (L’Homme de marbre), met en scène un jeune agriculteur qui s’interroge sur son avenir. Il reviendra sur ce sujet près de trente ans plus tard avec son documentaire Il a plu sur le grand paysage (2012) après avoir réalisé Mémoires en 1984 et Australia avec Fanny Ardant et Jeremy Irons en 1988. Il a depuis longtemps le projet de revenir en Australie pour tourner Le Silence d’Alexandre parmi les Aborigènes du désert du Tanami.

L’art du cinéma de Jean-Jacques Andrien implique une immersion longue, préalable à la réalisation de chaque film, dans les lieux même où il souhaite tourner.

Jean-Jacques Andrien est également le producteur de tous ses films ainsi que de ceux de Yasmine Kassari dont L’Enfant endormi (Venise 2004). Il a coproduit Genesis de Mrinal Sen (Cannes 1986) ainsi que le premier film de Lucas Belvaux Parfois trop d’amour. Il est à la base de la création de plusieurs associations professionnelles de Belgique telles que l'ABPRF, l'ARRF, l’ARPi ... Il a enseigné jusqu’en 2009 à l’INSAS, à l’université libre de Bruxelles, à l'université Charles de Gaulle - Lille 3 ... et jusqu’en 2018, a animé les stages d’initiation aux techniques des métiers du cinéma à l’AKDT de Neufchâteau en Belgique.

L’est de la Belgique, pris dans la violence des affrontements linguistiques, et le monde agricole en période de mutation. Le paysage affectif est tout aussi dramatique : la mort du père d’un jeune agriculteur. Va-t-il reprendre la ferme ou décider de s'exiler en ville ?

Construit autour de si sensibles portraits d’agriculteurs, ce film révèle, en leur donnant la parole et en montrant leur lutte, un monde paysan d’aujourd’hui, dans sa culture profonde comme dans ses interrogations sur l’état présent du monde.

Subscribe to Jean-Jacques Andrien